Selon Sheila Goldbloom, la restauration de la cathédrale Christ Church est un projet pour tous les Montréalais

Le projet de restauration de la cathédrale Christ Church et la campagne majeure de financement sont appuyés par de nombreux dirigeants locaux qui ont choisi d’assumer la responsabilité de la conservation de notre patrimoine architectural et qui croient en la valeur des programmes menés par les groupes hébergés à la cathédrale. Cette semaine, Sheila Goldbloom, travailleuse sociale retraitée et bâtisseuse communautaire, nous fait part des raisons qui sous-tendent son engagement envers ce grand projet.

« Je suis ravie de m’être impliquée », dit-elle. « La cathédrale Christ Church est l’un des principaux centres de Montréal. Je vous encourage à vous y rendre et à  voir les gens de tous les milieux qui la fréquentent. Vous découvrirez aussi combien les gens y sont accueillants. »

La carrière professionnelle de Mme Goldbloom a surtout été consacrée au travail social, qu’elle a d’ailleurs enseigné à l’Université McGill. Son dévouement en la matière et son travail communautaire lui ont valu les titres de Membre de l’Ordre du Canada et de Chevalière de l’Ordre du Québec. Ses pairs de l’Ordre des travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec lui ont aussi fait l’honneur de lui décerner leur Prix Émerite 2016.

Portes ouvertes aux démunis
Avec ces antécédents, il est tout naturel que Mme Goldbloom apprécie en particulier la longue tradition de service communautaire de la cathédrale. « Tout le monde savait », se souvient-elle, « qu’il y avait un lieu qui accueillerait tout venant, quelle que soit la difficulté dans laquelle il se trouvait, son orientation religieuse ou son statut social; cet endroit, c’était la cathédrale Christ Church. Et toute personne dans le besoin y est encore la bienvenue. »

Les portes rouges de la cathédrale sont effectivement ouvertes à tous, tous les jours de la semaine, de 8 h à 18 h. Les gens y viennent en quête d’aide spirituelle, de services sociaux, d’une oreille attentive ou tout simplement pour y trouver un peu de paix et de tranquillité.

Un projet pour tout Montréal
Mme Goldbloom apprécie également l’édifice qui héberge ces services et cet engagement. En outre, elle prise son importance historique. « Je crois fermement que la cathédrale est un élément historique important et j’aimerais qu’elle soit conservée. Il n’y a plus beaucoup de bâtiments à Montréal avec un tel passé historique. Je crois que sa restauration devrait être un projet pour tout Montréal. »

Sheila Goldbloom en 1948, avant son déménagement à Montréal.

Une vie consacrée au service de la collectivité
Mme Goldbloom elle-même a joué un rôle important dans notre histoire et continue de le faire. Depuis son départ de New York pour Montréal en 1949, elle a consacré sa vie à nos organismes éducatifs, sociaux, philanthropiques et gouvernementaux. Parmi les dizaines d’organisations qu’elle a servies, mentionnons la Jewish Junior Welfare League, la Fédération CJA, le Y des femmes, les Centres de la jeunesse et de la famille Batshaw ainsi que Centraide. En effet, en tant que présidente de l’agence Red Feather Agency, au moment où cette dernière s’est fusionnée à Centraide, elle s’est retrouvée porte-parole pour tous les organismes sociaux protestants !

« J’ai eu le privilège de faire partie de nombreux secteurs de la communauté », dit-elle. « Cela a augmenté ma compréhension et enrichi mon enseignement. »

L’importance du dialogue interconfessionnel
Madame Goldbloom trouve important de travailler avec des membres de différentes professions et de divers groupes religieux. « Ce que les gens doivent comprendre, c’est que le dialogue interreligieux renforce la foi. »

Bust of Raoul Wallenberg in the square behind the cathedral.

Elle apprécie particulièrement le rôle actif de la cathédrale dans la création du Square Wallenberg, situé dans le jardin à l’arrière de l’édifice. Inauguré en 1995, il présente une sculpture du buste de Raoul Wallenberg, qui a sauvé plus de Juifs que tout gouvernement pendant la deuxième guerre mondiale. « La création du Square Wallenberg a fait état de la sincérité avec laquelle la congrégation a ouvert ses portes aux autres religions », note Mme Goldbloom. « De telles actions positives contribuent à créer la paix. »

En 2015, le Quebec Community Groups Network (QCGN) a créé le prix Sheila and Victor Goldbloom Distinguished Community Service Award qui souligne le dévouement du couple au dynamisme de la communauté anglophone du Québec et du Canada.

Le défunt mari de Mme Goldbloom partageait ses convictions et s’est aussi joint au comité honoraire de la campagne de financement. Le Dr Victor Goldbloom, C.C., O. Q., a dirigé le Canadian Council of Christians and Jews (Conseil canadien des chrétiens et des juifs) au cours des années 1980 et est ensuite devenu commissaire aux langues officielles du Canada. Le célèbre pédiatre, conférencier et politicien est décédé en 2016, après quoi Mme Goldbloom a généreusement accepté de poursuivre son rôle de co-présidente honoraire. La cathédrale Christ Church se compte chanceuse de la compter parmi les partisans de la campagne ; nous saluons son travail inlassable pour faire de Montréal une ville plus humaine et qui respecte son passé.


Suivez l’exemple de Mme Goldbloom en soutenant la restauration de notre belle cathédrale
Des sommes recueillies par la campagne,
7 470 000 $ serviront à réparer la flèche, à restaurer la maçonnerie et les éléments architecturaux et à améliorer les installations à l’intérieur de l’église. Faites un don aux générations futures : cliquez ici et contribuez à la campagne. Petit ou grand, chaque don compte !


À vous la parole
Êtes-vous bénévole ou membre de la congrégation de la cathédrale? Y avez-vous trouvé réconfort et camaraderie? Votre expérience à la cathédrale Christ Church pourrait faire l’objet d’un article sur Viser haut ! N’hésitez pas à nous écrire à l’adresse
Campaign.Communications@montrealcathedral.ca


Faites-nous part de vos commentaires dans l’espace prévu ci-dessous et merci de partager dans vos réseaux !

Pour vous abonner à la liste courriel de Viser haut !, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *