FAQ

Q : QU’EST-CE QUE LA CATHÉDRALE CHRIST CHURCH?

R : La cathédrale Christ Church est la cathédrale du diocèse anglican de Montréal. En plus de desservir sa propre congrégation, d’ailleurs grandissante, elle est donc « l’église mère » de tous les Anglicans de la région. Située en plein centre-ville, elle garde ses portes ouvertes sept jours sur sept, offrant un abri à ceux qui n’en ont pas et servant de guide spirituel à tous ceux qui en ont besoin. Le bâtiment est aussi le lieu de réunion de nombreux organismes communautaires et la congrégation s’engage activement dans plusieurs causes sociales. Forte d’une riche tradition musicale, elle est une destination populaire et présente des artistes de la relève.

Q : QUEL EST L’IMPACT SOCIO-ÉCONOMIQUE DE CETTE CATHÉDRALE?

R : Site patrimonial, la cathédrale Christ Church est l’une des dix principales attractions touristiques de Montréal. Chaque année, des milliers de touristes la visitent puis vont dépenser leur argent dans les boutiques et restaurants environnants.

La cathédrale est aussi un sanctuaire pour les visiteurs, qu’il s’agisse de gens d’affaires occupés désirant profiter d’un moment de calme, de personnes en difficulté cherchant l’oreille attentive de quelqu’un qui ne les jugera pas ou de sans-abris ayant besoin de se sentir en sécurité. Si un gouvernement gérait un lieu d’accueil comme celui-ci, il lui coûterait cher.

De plus, la cathédrale présente des concerts à contribution volontaire, offrant ainsi à de talentueux musiciens de la relève l’occasion de se produire en public. Elle participe activement à des événements municipaux (comme les Journées de la culture et Nuit blanche) qui attirent plus de 3000 personnes chaque année.

Q : POURQUOI LA CATHÉDRALE CHRIST CHURCH A-T-ELLE BESOIN D’UNE CAMPAGNE MAJEURE DE FINANCEMENT?

R : La flèche du clocher se corrode de l’intérieur et risque de tomber. Par ailleurs, ce bâtiment historique a subi des dommages, à l’intérieur comme à l’extérieur. Le coût des réparations ne peut pas être entièrement couvert par des subventions gouvernementales et dépasse, de loin, nos revenus réguliers. De plus, nous avons besoin d’un financement pour maintenir nos programmes de services sociaux de proximité ainsi que nos programmes culturels et musicaux.

Q : QUEL EST LE NIVEAU DE FINANCEMENT OFFERT PAR LES DIFFÉRENTS ORDRES DE GOUVERNEMENT?

R : Les gouvernements n’offrent de subventions que pour un nombre limité de besoins structurels urgents. Cependant, le gouvernement du Québec est d’un grand soutien par l’intermédiaire de son Conseil du patrimoine religieux nous nous attendons à ce qu’il finance une partie des réparations urgentes. Nous demanderons aussi des subventions à d’autres ordres de gouvernement.

Q : LA CONGRÉGATION DE LA CATHÉDRALE PEUT-ELLE ASSUMER SEULE SES DÉPENSES D’EXPLOITATION?

R : Oui, la cathédrale assume le coût de s opérations courantes grâce à des loyers, des dons de la congrégation et des fondations. Ainsi, nous ne demandons aucune aide pour couvrir les coûts d’exploitation. Cette campagne représente une demande exceptionnelle de financement en vue de réparations urgentes et extraordinaires.

Q : PARTOUT DANS LE PAYS, DES ÉGLISES FERMENT LEURS PORTES. LA CATHÉDRALE CHRIST CHURCH EST-ELLE LA PROCHAINE SUR LA LISTE?

R : En aucun cas. La congrégation de la cathédrale Christ Church est pleine de vitalité et ses membres sont de plus en plus nombreux. De plus, la cathédrale joue un rôle essentiel dans la vie montréalaise en offrant à tous un havre de paix au cœur du centre-ville, en attirant les touristes par son patrimoine architectural et grâce à son importante et riche programmation musicale.

Q : LANCEREZ-VOUS UNE AUTRE CAMPAGNE MAJEURE DE FINANCEMENT DANS CINQ ANS?

R : Non. Cette campagne est un événement unique nécessité par l’urgence des réparations à apporter à la flèche et au bâtiment.

Q : LE PAIEMENT DE LOYERS PAR LE CENTRE COMMERCIAL PROMENADES CATHÉDRALE NE FOURNIT-IL PAS UN FINANCEMENT SUFFISANT POUR LA RÉNOVATION?

R : Les frais d’exploitation de la cathédrale s’élèvent à 800 000 $ par an. Les revenus s’élèvent à
450 000 $ en redevances du centre commercial et de la tour de bureaux; 170 000 $ proviennent de notre congrégation, 150 000 $ de nos investissements et 30 000 $ d’autres sources (par exemple, la location de salles). Les revenus de location sont en dollars constants et contrairement à nos coûts, ils n’augmentent pas. Surtout, ces revenus sont insuffisants pour permettre la restauration de la flèche et les réparations; celles-ci demandent une importante campagne de financement, qui n’aura lieu qu’une fois.

Q : POURQUOI LE DIOCÈSE N’OFFRE-T-IL PAS SON AIDE, PUISQU’IL POSSÈDE DES BIENS IMMOBILIERS QUI VALENT DES MILLIONS DE DOLLARS?

R : Il se trouve que le diocèse contribue à la campagne. Cependant, la cathédrale n’est pas la seule église du diocèse à avoir besoin d’aide à l’heure actuelle. D’autres églises ont des bâtiments tout aussi beaux et anciens qui réclament eux aussi des réparations et un entretien ; or comme elles ne sont pas situées au cœur du centre-ville et ne sont pas le bâtiment phare du diocèse, elles sont incapables de mener seules des campagnes majeures, à la différence de la cathédrale.

Q : HABITUELLEMENT, NOUS NE FAISONS PAS DE DONS AUX ÉGLISES. SI NOUS FAISONS UN DON À CELLE-CI, NOUS DEVRONS FAIRE DE MÊME POUR TOUTES.

R : Nous sommes plus qu’une simple église. Cette campagne est à la mesure de la signification du bâtiment pour la collectivité dans son entier. La cathédrale est l’une des quatre églises de Montréal à avoir été désignées « site patrimonial » par Parcs Canada. Elle est l’une parmi seulement dix à avoir reçu la plus haute désignation patrimoniale du gouvernement du Québec. Ses services sociaux et sa programmation musicale contribuent de manière importante à la préservation du tissu social et culturel de Montréal.

Q : LES DONS À LA CAMPAGNE DE FINANCEMENT SONT-ILS DÉDUCTIBLES DU REVENU IMPOSABLE?

R : Oui.

Q : DE QUELLE MANIÈRE LES DONATEURS DE LA CAMPAGNE SERONT-ILS REMERCIÉS?

R : Pour obtenir tous les détails du programme de reconnaissance des donateurs, veuillez s’il vous plait communiquer avec le bureau de la Campagne au 514-843-6577, poste 246.